GAILLAC : 13 / AGDE : 16

 

Mi-temps : 7-3 ; Arbitre M Kevin Garbay (Occitanie)

GAILLAC : 1 E Gael Arroyo (7) 1T 2 P Kevin Girou 52e Charly Goze 73e

AGDE : 1 E Tomagnaccini (69) 1 T Malaterre 3 P Barthes (16), Mendes (51), Malaterre (82)

Exclu tempo : Aris (17) à Agde Baptiste Garrigues (39) et Julien Vello (67) à Gaillac

GAILLAC B 49 AGDE B 5 (bonus offensif)

GAILLAC : Charly Goze- Bouygues, Nicolas Adell, Baptiste Garrigues, Bourgade (o) Girou (m) Vaissière Arroyo, Gerbeau, Merancienne- Jany, Ourgaud- Zullian, Lafforgue, Fasan
Entrés en jeu : Roullier, Vello, Liabastres, Tomasi, Servat, Théo Arru, Zinedine Montoya

AGDE : Barthes- Tognaccini, Montagut, Fourquier, Clement (o) Abela (m) Almunia Daures, Chabaud, Aris- Droitecourt, Mora Ruiz- Rezkallah, Riviere, Delh.
Entrés en jeu : Brison, Ferret, Garrigues, Balerin, Mendes et Malaterre.


Une fois de plus notre cher correspondant local oublie le rôle prépondérant de l’arbitre qui nous a gentiment « entubés » tout au long de la partie. A croire que les visiteurs ne se sont que rarement mis à la faute sur le jeu au sol : ils se sont pourtant régalés en toute impunité pour retarder les sorties de balle et pourrir nos relances. Par contre nos joueurs (quelle vaillance !) ont été systématiquement sanctionnés dans cette phase de jeu.
Il est certain que nous avons subi la domination des golgoths  agathois en mêlée, que notre conquête en touche a connu quelques défaillances mais pour ma part je pense que le match nul aurait été équitable : sur la pénalité de la gagne, personnellement je vois une double faute flagrante des visiteurs avec un déblayage en dehors du ruck et un jaune couché sur le défenseur.